SYNERGLACE Ligue Magnus – Journée 11

26 février 2021 - 20h30
Patinoire Mériadeck, Bordeaux

Récapitulatif

Buts :

Bordeaux

17.38 Mathias Arnaud (ass Julien Guillaume et Marc André Lévesque) 

53.57 Loïk Poudrier (ass Alexandre Mulle et Maxime Moisand)

Cergy-Pontoise

01.31 Aku Kestila (ass Joonas Sammalmaa et Kévin Lorcher) 

41.05 Kévin Lorcher (ass Joonas Sammalmaa et Aku Kestila)

45.40 Paul Schmitt (ass Jesse Pelamo et Kévin Da Costa)

52.45 Pierre-Charles Hordelalay (ass Alexandre Lubin et Max Kalter)

54.41 Norbert Abramov

59.32 Jesse Pelamo

Pénalités :

Bordeaux

38 minutes (dont 10 minutes à Gallet , Arnaud et Desjardins) appelées contre Bordeaux

Cergy-Pontoise

12 minutes appelées contre Cergy-Pontoise

Arbitres de la rencontre

MM.Fabre et Cregut

assistés de MM. Fauvel et Goncalves

Résumé du match :

Pour ce déplacement face aux Boxers de Bordeaux, les Jokers ont pu compter sur un duo de gardiens inédits : Trystan Tricoche, jeune étudiant de 18 ans seulement, sera aligné pour son deuxième match en Ligue Magnus de sa carrière. Il sera secondé par Rémi Husson, ancien gardien des Bisons de Neuilly sur Marne (D1) et préparateur physique actuel des Jokers.

 

C’est dès le début de la rencontre que les Jokers vont mettre en place leur jeu. Les Jokers, à l’aide d’un jeu très intensif vers le porteur du palet vont réussir à obtenir une première situation de supériorité numérique. Il ne faudra pas attendre plus longtemps pour voir le trio finlandais des Jokers se mettre en action et Aku Kestïla pousser le palet au fond des filets à la suite d’un tir de Joonas Sammalmaa. Le score est alors de 1 but à 0 en faveur des Jokers à 1 minute 31 de jeu. 

Les verts et rouges montrent une domination face aux Bordelais, la cage de Clément Fouquerel se voit assiégée de toute part. Malgré un bon nombre d’occasions, la défense bordelaise reste présente et nos Jokers ne réussissent pas à inscrire de but.  

Les Boxers arrivent tout de même à tenter leur chance mais se sera sans compter la vigilance du jeune gardien cergypontain, Trystan Tricoche. 

Il faudra attendre les dernières minutes de cette période pour voir les Boxers égaliser. À  17 minutes 38, le score est de 1 but partout. Retour au vestiaire pour les deux équipes avec une nette supériorité de nos verts et rouges. 

 

Le deuxième tiers est lancé, tout comme pour le premier, les Jokers parviennent à donner le rythme. Une intensité peut être un peu trop présente puisque l’équipe de Jonathan Paredes concède plusieurs infériorités dont un 3 contre 5. Les Boxers sont à la domination dans ce tiers, mais rien n’y fait, nos verts et rouges sont présents et ne laissent rien passer. Trystan Tricoche accompagné de sa défense dévis tous les tirs et reste stoïque face aux assauts Bordelais. 

Les Jokers se voient offrir une supériorité numérique dans la dernière minute du tiers suite à un cinglage de d’Olivier Labelle. Une dernière tentative est émise par notre trio d’attaquant français, Norbert Abramov, Pierre-Charles Hordelalay, Timothée Franck mais sans résultat. Retour au vestiaire, le score est toujours de 1 but partout. 

 

Comme à son habitude, le discours du coach Paredes porte ses fruits. Alors que la pénalité prise par les joueurs de Bordeaux en fin de second tiers se termine, Kévin Lorcher assisté de Joonas Sammalmaa et d’Aku Kestïla  permettent de redonner l’avantage aux Jokers. Le score est de 2 buts à 1 à 41 minutes 05 en faveur de nos verts et rouges. 

La réaction bordelaise se fait presque coup sur coup, poussés par un sursaut d’orgueil sans doute, les Boxers attaquent la cage de Tricoche sans résultat. Il ne faudra cependant pas attendre bien longtemps pour compter un nouveau but dans le rang cergypontain. Le jeune Paul Schmitt, assisté de son capitaine Kévin Da Costa, réussit à surprendre Clément Fouquerel du revers. Le score est alors de 3 buts à 1 en faveur des Jokers à 45 minutes 39. 

 

Les dix dernières minutes offriront un festival de buts. Un quatrième pour les Jokers à  52 minutes 44, inscrit par Pierre-Charles Hordelalay assisté d’Alexandre Lubin et de Max Kalter. Le suivant est le fruit de la réaction bordelaise, un peu plus d’une minute plus tard, Loik Poudrier réussit à battre le portier des Jokers. Le score est de 4 buts à 2 pour nos verts et rouges à 53 minutes 57. 

Les Jokers ne comptent tout de même pas s’arrêter sur une si bonne lancée. Norbert Abramov profite d’une mauvaise relance des Bordelais pour inscrire son cinquième point de la saison. Le score est de 5 buts à 2 pour notre équipe visiteuse à 54 minutes 40. 

 

Les Boxers ne souhaitent pas s’arrêter là et tentent de revenir au score, ce sera sans compter un excellent match du jeune portier vert et rouge. Olivier Dimet tente le tout pour le tout et fait sortir son portier, les Boxers se retrouvent en supériorité numérique. Le coup de grâce est appliqué par Jesse Pelamo qui récupère le palet à la suite d’une offensive bordelaise. Le score final est de 6 buts à 2 en faveur de nos Jokers. 

Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Venue

Patinoire Mériadeck, Bordeaux
Patinoire, Cours du Maréchal Juin, Bordeaux Centre, Bordeaux, Nouvelle-Aquitaine, France métropolitaine, 33000, France